La terre est ma demeure

La terre est ma demeure

 

Vous devez faire en sorte que le moment présent soit le plus beau moment de votre vie (Bouddha)

 

  Des phrases à inspirer, des mots à expirer. Le souffle, le corps, ne pas lutter, se laisser guider par la lecture, se réfugier dans l’instant présent. Le bonheur un rêve inaccessible et pourtant si simple. Réfugiés derrière notre conformisme et notre consumérisme, nous avançons avec les œillères de l’automatisme, du modernisme.

Nous avons plus d’argent et de confort matériel, mais nous ne sommes pas vraiment plus heureux, parce que nous n’avons simplement pas le temps d’apprécier la compagnie de ceux qui nous entourent

  Un pas, une inspiration, un pas, une expiration, prendre conscience du présent, s’ancrerthichnhat dans l’ici et le maintenant au lieu de penser au futur, au passé et oublier l’essentiel : vivre. « Faire en sorte que le moment présent soit le plus beau moment de votre vie » (Bouddha). C’est si facile et pourtant on ne le fait pas, en tapant ma critique je suis déjà dans le futur, envahit par mille pensées et je m’efforce d’appliquer les principes de la méditation de pleine conscience de Thich Nhat Hahn. Personnage charismatique, il relate dans ce portrait quelques faits marquants de sa vie mais avec en toile de fond un message de paix et de prise de conscience. De son enfance au Vietnam à son exil français, de ses voyages à sa sédentarisation au village des Pruniers, toujours ce même leitmotiv prendre conscience, s’enraciner dans le présent. Très vite, il sut qu’il voulait être moine, toute sa vie il ouvrera pour la paix et la compassion.

Chacun de nous est une fleur dans le jardin de l’humanité

  cloche bouddhiqueUn message simple, puissant, des instantanés de ses actions, de sa vie, sans rancœur ni regret, des rayons de bien être à inspirer, des gathas à appliquer. La terre est ma demeure nous permets de continuer l’approche de cet homme hors du commun, de sa vision du monde et de sa philosophie. Cela peut paraître utopique à certains mais dans un monde qui semble nous échapper, où le temps semble se rétrécir, savoir se poser, s’arrêter, vivre au rythme de sa respiration et savourer l’instant présent, reconnaître son existence et celles des autres ressemble à un miracle. Prendre conscience de notre présence, de notre présent ne coûte rien. Mouillons dans notre demeure le temps du bonheur.

Ne ratez pas les occasions que vous avez de vous asseoir sans vous soucier de quoi que ce soit, sans avoir à penser à quoi que ce soit. Déposez vos fardeaux, vos projets et vos préoccupations. Asseyez-vous simplement et sentez que vous êtes en vie

Merci à Netgalley et aux éditions Belfond pour ce moment de paix et de quiétude.

Publicités